CHIO d’Aix-la-Chapelle – L’autre dimension des sports équestres

CHIO d’Aix-la-Chapelle – L’autre dimension des sports équestres

Communiqué de presse, mardi 30 avril 2024
R&B Presse

Le Concours Hippique International Officiel d’Aix-la-Chapelle, l’évènement équestre mondial pluridisciplinaire de référence, se tiendra cette année du 28 juin au 7 juillet. Des dates avancées pour des raisons olympiques évidentes et il s’agira du dernier grand rendez-vous qui verra s’affronter les meilleures équipes du monde dans cinq disciplines, dont les trois olympiques, avant Paris 2024.

Qui pour succéder à Marcus Ehning en 2024 ? L’an dernier, le cavalier allemand remportait avec Stargold le Grand Prix Rolex d’Aix-la-Chapelle pour la troisième fois. La France, souvent sur le podium, attend son deuxième vainqueur depuis 1971. Pour cette année ? © Morgan Froment

Voltige, le premier week-end, puis dressage, saut d’obstacles, concours complet et attelage, le Festival mondial des sports équestres, accueille le meilleur de ces cinq disciplines depuis plus d’un siècle dans ses fantastiques installations : un premier stade de jumping de 40 000 places et un second stade de 6 300 places dédié notamment au dressage. Un site emblématique unique au monde qui organisera d’ailleurs en 2026 les Championnats du monde dans ces cinq mêmes disciplines ainsi qu’en para-dressage. Un lieu fascinant donc que les athlètes qualifient du « Wimbledon des sports équestres ». Les Français diraient plutôt le Roland-Garros qui, chaque année, attire plus de 350 000 spectateurs, ce qui en fait l’évènement sportif le plus fréquenté d’Allemagne. Des retransmissions télé dans plus de 140 pays dont 30 heures de directs sur les chaînes publiques allemandes ARD, ZDF et la régionale NRW !
 
États-Unis
 
Pendant les dix jours, les quelques 360 cavaliers et leurs 650 chevaux des cinq disciplines se confrontent pendant 90 heures de compétitions. Les chevaux sont logés dans 430 boxes « en dur », des plus luxueux, et consomment pendant les dix jours de concours près de deux tonnes d’aliments, autant de foin, 1.500 balles de paille et 600 balles de copeaux. Tous les continents de la planète sont concernés, et cette année encore plus particulièrement à moins d’un mois des épreuves équestres des J.O de Paris (30 juillet au 5 août).
 
Parmi ces continents, l’Amérique dont les États-Unis, qui, cette année, seront le pays partenaire du CHIO. Un partenariat qui cadre parfaitement avec l’histoire commune de plus de 340 ans qui lie les États-Unis à la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Le perfect match (mariage parfait) qui se matérialisera notamment le 2 juillet lors de la cérémonie d’ouverture, un spectacle parfait de 90 minutes en nocturne dans le stade principal où les clichés seront parfaitement et sympathiquement assumés : ambiance Super Bowl, quarter horses, équitation américaine, hommage à « Barbie » etc.
 
Ingrid Klimke…
 
Le spectacle Horse & Symphony ouvre traditionnellement le CHIO le premier week-end. Cette année sera particulière puisque que cela fait cent ans exactement que le complexe de la Soers propose un spectacle équestre. Ingrid Klimke et sa fille Greta seront au centre de ce show musical avec un Pas de Deux qui rendra également hommage à leur père et grand-père, le Dr Reiner Klimke, champion olympique, qui, avec huit victoires au Prix Deutsche Bank, a largement contribué à l’histoire du CHIO d’Aix-la-Chapelle. Il a également remporté deux médailles d’or lors des tout premiers championnats d’Europe de dressage en 1967, qui se sont également déroulés à Aix-la-Chapelle.
 
Un spectacle qui mettra en lumière les valeurs de l’équitation allemande en hommage au premier spectacle de 1924, avec de l’attelage, les étalons de Trait du haras fédéral de Warendorf etc. sous la direction de Christopher Ward chef d’orchestre du philarmonique d’Aix-la-Chapelle. (Deux séances, les 28 et 29 juin, à 20h30).
 
Ingrid Klimke est la grande cavalière de dressage et de concours complet que l’on connaît. Plus tard dans l’été, elle dirigera un stage dans le cadre du programme CHIO Aachen CAMPUS, dans ce stade mythique de dressage, le Deutsche Bank Stadium, du 26 au 28 août. Un stage ouvert à tous… mais limité à dix cavaliers. Informations sur ce lien.
 
Le sport
 
Chaque jour à Aix-la-Chapelle livre de grands moments d’émotions sportives. Une victoire dans la plus petite épreuve de vitesse dans ce stade impressionnant reste un grand moment gravé dans la mémoire des cavaliers. La victoire dans le Grand Prix Rolex (doté de 1,5 million d’euros et comptant pour le Grand Chelem Rolex), la Coupe des Nations Mercedes-Benz ou le Prix de Dressage Deutsche Bank, reste quant à elle gravée dans le mythique tableau d’honneur en entrée de piste où chacun rêve d’y voir inscrit son nom et celui de son cheval. Un tableau où apparaissent seulement les noms de Margitt Otto-Crépin et Corlandus en 1987 pour le dressage, de Marcel Rozier et Sans Souci en 1971 pour le Grand Prix de saut d’obstacles et de l’équipe de France de CSO en 1980, 1988, 1990, 2009 et 2012.
 
2024 enrichira-t-elle l’une de ces lignes en bleu-blanc-rouge ?
 
Ce sont évidemment les moments forts à ne pas manquer lorsque l’on se rend à Aix-la-Chapelle, mais il faut également partager les émotions des parcours du cross du complet ou du marathon d’attelage dans la plaine avoisinant le grand stade avec les dizaines de milliers de spectateurs. Bref, il se passe toujours quelque chose au CHIO d’Aachen et entre les épreuves, on ne peut toujours pas s’ennuyer en visitant les quelques 200 exposants du Salon en plein air qui s’étend sur plus de deux hectares !
 
Chaque année, lorsque nous recevons une invitation pour nos équipes à Aix-la-Chapelle, c’est une journée qui commence bien pour notre fédération. (Henk Nooren, coach du saut d’obstacles français).